Que faut-il savoir avant de se faire un piercing ?

Qu’il s’agisse de votre premier piercing ou non, chacune des étapes de votre projet a son importance. Prospection, choix de la zone corporelle à percer, entretien de votre piercing… Découvrez le processus complet d’un projet de body piercing !

Sommaire :
1. La préparation de son projet de piercing
2. Le déroulé d’une séance de perçage
3. L’entretien et le soin d’un piercing

1. La préparation de son projet de piercing

bien choisir son salon de piercing

Sélectionner son salon et son perceur

Tout comme le choix du tatoueur est essentiel lorsque vous souhaitez vous faire tatouer, le choix du pierceur l’est également, lorsque vous souhaitez vous faire percer.

Pour bien choisir votre salon de tattoo et piercing, ainsi que votre perceur ou votre perceuse, voici quelques recommandations :

Travaux et réalisations : regardez les photos des réalisations du perceur sur son site web, ainsi que sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook…).

Avis : consultez les avis des anciens clients du perceur sur Google, et fiez-vous au bouche-à-oreille !

Respect des normes d’hygiène et de salubrité : n’hésitez pas à passer devant le salon, et à y entrer. L’état général d’un shop en dit généralement long sur son hygiène !

Feeling avec le perceur : lorsque vous entrez dans le salon, échangez avec le perceur afin de voir si sa vision des choses correspond à la vôtre.

La réalisation d’un piercing peut s’effectuer avec ou sans rendez-vous ! Tout dépend de votre envie, et du piercing que vous souhaitez faire. Par exemple, certains perceurs réalisent les piercings sur les parties génitales uniquement sur RDV.

👉 Si vous êtes mineur et que vous souhaitez vous faire un piercing, une autorisation parentale écrite, ainsi que la présence de vos parents durant le piercing sont généralement requises !

Choisir la zone du corps à percer

Lorsque vous contactez un perceur pour la réalisation d’un piercing, vous pouvez avoir une idée précise de la partie du corps que vous souhaitez percer. Mais si ce n’est pas le cas et que vous êtes à la recherche de conseils, cela tombe bien ! En effet, le perceur est aussi un visagiste, dont le but est de vous conseiller, en toutes transparence et honnêteté.

Narine, langue, tragus, nombril… Afin de bien choisir la zone à percer, sachez que certaines d’entre elles sont plus ou moins douloureuses, chères et risquées. Dès lors, plusieurs critères sont à prendre en compte :

– Le prix : si le prix moyen pour un piercing varie entre 20 et 100 euros, sachez que les moins chers sont les piercings d’oreilles, tandis que les plus chers sont les piercings réalisés sur les parties génitales.

– La douleur : bien que le seuil de tolérance à la douleur varie d’une personne à l’autre, certains piercings sont globalement plus douloureux que d’autres. Par exemple, le contour de la bouche est une partie plus douloureuse à percer que le cartilage de l’oreille…

– Les risques : toutes les parties du corps ne comportent pas les mêmes risques de complications (allergies, infections, paralysie…). Ainsi, la zone la plus à risques est sans conteste la langue, qui comporte un vaste réseau de terminaisons nerveuses.

👉 Le lobe de l’oreille est totalement formé à l’âge de 7 ans, et le cartilage, à l’âge de 14 ans… C’est pourquoi la perforation des oreilles au pistolet à l’âge de 4 ans – bien souvent effectuée dans une bijouterie -, est à éviter !

2. Le déroulé d’une séance de perçage

séance type de piercing

Quelle préparation avant de se faire faire un piercing ?

✔️ Les recommandations

Le jour de la réalisation du piercing, l’important est que vous arriviez détendu, en ayant pris soin de bien dormir la veille.

Aussi, veillez à bien manger avant de venir au salon ! En l’occurrence, privilégier les aliments sucrés permet d’éviter tout malaise vagal pendant l’intervention du perceur. Un moment de faiblesse est malheureusement vite arrivé…

Les contre-indications

Évitez d’appliquer une crème anesthésiante sur la zone à percer, dans la mesure où le corps gras peut gêner le travail du professionnel.

Par ailleurs, il est vivement déconseillé de consommer des drogues ou de l’alcool avant une séance de piercing. Pour quelle raison ? Comme ces substances fluidifient le sang, vous risquez de saigner abondamment, de tomber dans les pommes, et surtout, de vous mettre en danger et de gêner le travail du perceur.

👉 Avant de vous faire percer, le professionnel vous fait signer une décharge de responsabilité, à travers laquelle vous vous engagez à vous faire percer en état de sobriété.

Se faire un piercing : quel est le déroulé type d’une séance ?

Contrairement à une séance de tatouage, une séance de piercing est relativement courte, et dure en moyenne entre 10 et 20 min.

Dès lors, cette dernière s’effectue en plusieurs étapes :

  1. Préparation du champ de travail : le perceur prépare le matériel nécessaire, et notamment l’aiguille stérilisée, à usage unique. Il applique ainsi le principe de la “marche en avant”, selon lequel tout matériel sortant d’un tiroir n’y revient plus jamais !
  2. Désinfection/lavage de la partie corporelle à percer.
  3. Marquage de votre peau à l’aide d’un stylo stérile (emplacement du trou du piercing
  4. Perçage : tout au long de la réalisation du piercing, le professionnel échange avec vous et reste extrêmement attentif aux réactions de votre corps.

À l’issue de la séance, votre perceur vous pose un bijou en acier chirurgical ou titanium, le temps de la cicatrisation. Par la suite, vous pouvez alors le remplacer par un bijou de votre choix, en veillant à ce qu’il soit toujours de bonne qualité ! Parmi les bijoux de piercing proposés, vous pouvez même opter pour un bijou serti d’une pierre précieuse, telle que la turquoise, le cristal ou l’opale.

👉 Au sein du salon Aux Premières Lueurs, les perceurs sont formés aux premiers secours, afin de pouvoir intervenir en cas de malaise vagal.

3. L’entretien et le soin d’un piercing

entretien d'un piercing

Comment entretenir et soigner son piercing ?

Concernant l’entretien et le soin du piercing, sachez que les produits désinfectants et cicatrisants les plus adaptés dépendent de votre type de peau. En effet, le professionnel vous conseille certains antiseptiques plus ou moins dosés, en spray ou en savon, selon le degré de sensibilité de votre peau.

L’entretien de votre nouveau piercing se fait alors en 2 étapes :

Dans les jours suivant la réalisation de votre piercing : il est conseillé de nettoyer et de désinfecter la plaie au moins deux fois par jour.

Environ un mois après la réalisation de votre piercing, votre perceur peut vous donner rendez-vous pour une visite de contrôle. Au cours de ce rendez-vous, le perceur s’assure que votre plaie cicatrise bien, et peut alors vous proposer un changement de bijou.

Quelles sont les contre-indications ?

Après vous être fait percer, il est fortement déconseillé de vous baigner dans la mer, dans une piscine ou un jacuzzi le temps de la cicatrisation. En effet, l’ensemble de ces réservoirs d’eau sont de véritables nids à microbes…

De plus, le sel de la mer ou de l’océan peut retarder la cicatrisation de votre piercing, tout en augmentant le risque d’infection…

Il est également recommandé d’éviter de porter des vêtements trop serrés sur la partie corporelle percée, afin de minimiser les frottements du tissu avec le piercing.

Le perçage corporel n’étant pas un acte anodin, il ne doit pas être pris à la légère ! Dès lors, soigner chacune des étapes de votre projet vous permet de vous faire faire un piercing dans les meilleures conditions, et de bien cicatriser.

Vous avez un projet de piercing ? N’hésitez pas à contacter notre équipe du salon de piercing et tatouage Aux premières Lueurs à Bayonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *